Projet Novinpak ® – Écoconception d’un emballage innovant pour les vins de qualité

Projet terminé

Écoconception d’un emballage innovant pour les vins de qualité

 

  • Projet FUI (Fonds Unique Interministériel) – OSEO – FEDER – Conseil Régional Languedoc-Roussillon, soutenu par le Pôle de compétitivité Q@LI-MEditerrannée.
  • Dates : 2010-2013
  • Contacts ITAP : Yves Gérand, Philippe Roux
  • Site : http://www.qualimediterranee.fr/vigne-vin/item/vigne-et-vin/novinpak.html
  • Partenaires industriels : SIDEL Blowing & Services ; Pure Environnement
  • Partenaires recherche : INRA Montpellier – UMR Ingénierie desAgropolymères et TechnologiesEmergentes (IATE) ; INRA Montpellier – UMR Sciences pourl’Oenologie (SPO) ; INRA Montpellier – UnitéExpérimentale de Pech’Rouge ; CNRS – Laboratoire PolymèresBiopolymères Surfaces (LPBS) ; Irstea UMR ITAP

Résumé :  Le projet NOVINPAK® vise à développer des conditionnements allégés pour les vins de qualité, à base de PET (polyéthylène téréphtalate) recyclé, pour répondre auxexigences règlementaires et s’adapter aux attentesdes consommateurs et distributeurs en matière d’emballage.

Il a pour ambition de développer une solution PET monocouche incluant 50% de PET-recyclé possédant des barrières optimales vis-à-vis de l’oxygène et des arômes pour assurer le maintien de la qualité du vin de rosé dans le temps, tout en permettant une recyclabilité optimale de l’ensemble de l’emballage. Le programme NOVINPAK® permettra, par ses réponses innovantes, économiques et respectueuses de l’environnement, de renforcer la compétitivité de la filière vin française.


Rôle d’ITAP:  ITAP est chargé de l’aspect éco-conception de ce projet et voit en lui un axe de recherche intéressant dans le domaine de la fin de vie des déchets ménagers. En effet, plusieurs études ont déjà été réalisées qui comparent l’emballage PET par rapport au verre dans la filière du vin (Bio Intelligence Service (2010), CIRAIG (2010)). Cependant, les conclusions de ces études se heurtent à la trop grande sensibilité des résultats en fonction des hypothèses dites « de fin de vie » du PET. Ainsi, après avoir réalisé l’Analyse de Cycle de Vie (ACV) complète du système Novinpak et identifié les contributions respectives des phases de viticulture, vinification, production des emballages, mise en bouteille, utilisation et fin de vie, Irstea mènera une recherche approfondie sur les questions méthodologiques liées à la prise en compte du recyclage en ACV.

 

 

 

 

Share