[Agriculture numérique] Thèse de Corentin Leroux : Proposition de méthodes de zonage et de pré-traitement de données de rendements intra-parcellaires en vue d’effectuer un bilan de fumure par zone

Thèse en cours


 

 

 

 

Voir la vidéo

 

Proposition de méthodes de zonage et de pré-traitement de données de rendements intra-parcellaires en vue d’effectuer un bilan de fumure par zone

    • Date de démarrage : mars 2016
    • Université : MUSE Montpellier Université d’Excellence / Montpellier SupAgro
    • Ecole doctorale :  GAIA, Montpellier
    • Discipline / Spécialité : Agriculture de précision / Agronomie / Géomatique / Informatique
    • Directeur de thèse : Bruno Tisseyre (Montpellier SupAgro)
    • Encadrant(es)  :  Hazaël Jones (Montpellier SupAgro, ITAP), Anthony Clenet (SMAG)
    • Financement : Cifre SMAG-Montpellier SupAgro
    •  Thèse labellisée #DigitAg

Mots-clés : Agriculture de précision, Bilans de fumure, Filtrage, Zonage

Résumé :

L’agriculture de précision associe les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) pour améliorer la gestion des agrosystèmes. Les données de rendement issues de capteurs embarqués sur moissonneuses batteuses ont été les premières informations disponibles en agriculture de précision. Chaque année, les cartes de rendement intra-parcellaires à haute résolution spatiale générées grâce à ces capteurs permettent de caractériser la variabilité spatiale du résultat de l’itinéraire de production et prendre des décisions pour la conduite de la culture mise en place l’année suivante. Ces données de rendement sont toutefois sous exploitées par les professionnels de la filière car aucune application pratique n’est proposée pour valoriser ces données. Du fait des faibles attentes de la profession, la chaîne de traitement des données de rendement n’a jamais été réellement fiabilisée. De plus, les cartes de rendement sont encore trop peu présentées de manière opérationnelle aux professionnels, i.e. sous la forme de zones définies correspondant à des unités de gestion technique pertinentes, ce qui ne facilite pas la prise de décision. La thèse se concentrera sur la proposition de méthodes permettant de définir des zones de préconisations intra-parcellaires sur la base de données de rendement préalablement fiabilisées. L’originalité de la question de recherche réside dans le fait que ces méthodes doivent pouvoir intégrer l’expertise métier disponible. Cette expertise intervient à la fois sur la méthode à mettre en œuvre pour pré-traiter et fiabiliser les données de rendement, et sur les contraintes opérationnelles relatives à la mise en œuvre de la préconisation (emprise spatiale des machines, niveaux de précision souhaités, etc.) qui vont permettre de guider l’algorithme de zonage. La méthodologie générale sera ici appliquée à la réalisation d’un bilan de fumure par zones.

 

Share